Actualités Réseaux Sociaux

Etude 2019 « Les dirigeants mondiaux sur Facebook »

Selon une étude BCW, 50 dirigeants politiques ont payé pour promouvoir leurs posts, y compris le président des États-Unis, Donald Trump, dont plus de 50 000 publications ont ainsi été promues sur Facebook depuis la création de sa page.

• Le Premier ministre indien, Narendra Modi, est de loin le dirigeant mondial le plus populaire sur Facebook, avec plus de 43,5 millions de likes sur sa page personnelle et 13,7 millions de likes sur sa page institutionnelle de Premier ministre indien, selon l’étude 2019 intitulée « Les dirigeants mondiaux sur Facebook », qui fait partie de l’étude annuelle Twiplomacy réalisée par BCW (Burson Cohn & Wolfe), l’une des toutes premières agences mondiales de communication. L’étude montre également l’utilisation grandissante de posts sponsorisés par des dirigeants mondiaux.

• Le président américain Donald Trump arrive à la deuxième place, avec plus de 23 millions de likes sur sa page Facebook personnelle et la reine Rania de Jordanie, à la troisième place, avec 16,9 millions de likes, avec une audience arabophone et anglophone bien supérieure aux 5,8 millions d’utilisateurs jordaniens de la plate-forme.

• Dans l’Union européenne, la page de la famille royale britannique est la plus suivie des dirigeants mondiaux, avec 4,1 millions de likes, devant le président français, Emmanuel Macron, avec 2,3 millions de likes et le président roumain, Klaus Iohannis, avec 1,8 million de likes.

• En termes d’interactions, le nouveau président du Brésil, Jair Bolsonaro, qui a pris ses fonctions le 1er janvier 2019, a dominé le classement des dirigeants mondiaux sur Facebook au cours des douze derniers mois. Sa page Facebook a enregistré plus de 145 millions d’interactions, presque deux fois plus que le président américain Donald Trump, qui totalise 84 millions d’interactions, et avec 2,5x plus d’abonnés.

Avec le changement d’algorithme de Facebook, qui donne la priorité aux contenus des amis, de la famille et des groupes, les pages des gouvernements et des dirigeants mondiaux ont plus de mal à atteindre leur public. Le nombre de followers des pages Facebook des dirigeants mondiaux est en progression de 10 % en glissement annuel, mais les interactions sur leurs pages ont connu une baisse significative. Le chiffre des interactions générées par les pages Facebook des dirigeants mondiaux en 2018 a baissé de 32,3 % par rapport à celui enregistré en 2016, soit 1,1 milliard d’interactions.

Face à ces changements liés au nouvel algorithme, de nombreux dirigeants assurent la promotion de leurs publications et pages à l’aide de publicités Facebook. Au début du mois de mars 2019, 50 pages diffusaient des annonces publicitaires référencées dans le cadre de l’Ad Library (bibliothèque de publicités), une nouvelle fonctionnalité introduite par Facebook pour plus de transparence et disponible sur chaque page. La page Facebook du Président Trump a publié plus de 50 000 annonces publicitaires depuis la création de cette page, tandis que la Première ministre britannique, Theresa May, a posté 74 publicités achetées en décembre 2018 pour promouvoir son plan sur le Brexit.

« Notre dernière étude Twiplomacy confirme que même pour les personnalités politiques qui rencontrent aisément leur audience sur les médias sociaux, une stratégie de sponsorisation s’impose pour assurer leur visibilité et avoir un impact important » déclare Chad Latz, Directeur de l’innovation chez BCW.

Romain Vieillefosse, DGA en charge du département dédié aux stratégies, data, digitales et créatives chez BCW France, précise : « Avec l’évolution de l’algorithme de Facebook, les acteurs politiques sont face à un double impératif afin d’exister dans le flux des publications. Celui de valoriser leurs contenus par la sponsorisation ciblée afin de toucher le (bon) public – et donc émerger ; celui enfin de créer des interactions authentiques et pertinentes par rapport aux attentes spécifiques de ces diverses audiences cibles pour créer de l’engagement – et donc fidéliser. Ils se doivent ainsi de rentrer dans la vraie vie des gens en parlant de ce qui les concerne et suscite de l’adhésion dans des formats « live » et engageants. »

L’étude, qui utilise les données agrégées provenant de l’outil « Facebook’s CrowdTangle », a passé au crible l’activité de 962 pages Facebook de chefs d’État et de gouvernement et de ministres des Affaires étrangères, soit 50 fois plus que dans l’étude 2017. Au 1er mars 2019, ces pages totalisaient 345 millions de likes et 449 739 messages publiés au cours des douze derniers mois, générant 767 millions d’interactions en tout (nombre total de commentaires, de likes et de partages).

Source : Burson Cohn & Wolfe

About the author

No Web Agency Staff

No Web Agency est un site spécialisé dans la Publication & Diffusion de Communiqués de Presse, actus... édité par Sébastien Mugnier !

Notre objectif est simple, c’est d’accompagner les entreprises dans le développement de leur image, comme diffuseur de leurs actualités, ou encore en relais de leur stratégie marketing (lancement de produits, salon…).

Bienvenue sur No Web Agency

NO WEB AGENCY est un site spécialisé dans la Publication & Diffusion de Communiqués de Presse, news…, édité parSébastien Mugnier !….++