Actualités

La Journée de la Femme Digitale révèle les premiers résultats de son étude exclusive annuelle avec Capgemini Invent

Journée de La Femme Digitale

Avant de dévoiler l’intégralité des résultats de l’étude le 17 avril à la Maison de la Radio, dans le cadre de sa 7ème édition, La Journée de la Femme Digitale et Capgemini Invent révèlent les premiers résultats de leur étude.

Chaque année, La Journée de la Femme Digitale propose de prendre un temps de réflexion face à la sous-représentation des femmes dans le numérique et à la tête d’entreprises. Pour sa 7ème édition, placée sous le thème « Elles Changent le Monde », l’étude* co-réalisée avec Capgemini Invent est articulée autour de 3 axes : Confiance, Formation, Financement. Elle révèle des enseignements et des actions concrètes pour l’amélioration de la représentation des femmes dans les métiers du numérique et l’entrepreneuriat.

Des levées de fonds plus faibles que les hommes.

Les femmes ont un réel besoin d’être financées pour développer leurs projets. Une femme sur deux a déjà eu recours à une demande de financement ou va le faire dans les 6 prochains mois. Pour 62% d’entre elles, la demande est inférieure à 250 000 euros (là où 60% des hommes demandent un montant plus élevé).

Près de la moitié des femmes (48%) n’ont jamais fait de demande depuis la création de leur projet, 27% en ont fait plus de deux et seuls 6% de leurs demandes sont refusées. « Le soutien financier qui est apporté aux femmes est bien souvent plus faible que celui proposé aux hommes, ce qui peut être décourageant. Ce plafond de verre ne doit plus être entretenu. Si davantage de femmes créaient leur entreprise, le PIB européen augmenterait de façon considérable. Les entreprises qui s’engagent pour l’égalité femmes-hommes sont plus compétitives, plus attractives, plus innovantes. » souligne Delphine Remy-Boutang, co-fondatrice de La Journée de la Femme Digitale.

« Les révolutions ne sont pas nouvelles mais le rythme auquel elles s’opèrent l’est, en revanche. Les entreprises doivent constamment s’adapter à ces évolutions. Nourries par l’innovation, elles n’ont pas d’autre choix que de remettre en permanence en cause leurs activités pour générer de nouvelles sources de valeur. Cette étude montre que les gagnants seront ceux qui encouragent l’inventivité, la diversité au sein des équipes ainsi que l’égalité des chances entre les hommes et les femmes dans l’entreprise, afin de préparer au mieux l’avenir et participer à la création d’un monde plus équitable. » ajoute Mathieu Dougados, Directeur exécutif de Capgemini Invent France.

Les facteurs restrictifs d’accès au financement des femmes sont basés sur des stéréotypes et des idées préconçues. La Journée de la Femme Digitale et Capgemini Invent, ont interrogé 1100 entrepreneurs et intrapreneurs, recueilli les témoignages d’une dizaine d’acteurs essentiels dans l’identification des leviers d’actions et de solutions concrètes au service d’une meilleure représentation des femmes. L’ensemble de l’étude sera dévoilé le 17 avril à la Maison de la Radio (Paris).
*Etude réalisée auprès de plus de 1000 entrepreneurs et intrapreneurs, en février 2019 et dévoilée dans son intégralité le 17 avril à Paris (La Maison de la Radio).

A propos de la Journée de La Femme Digitale

La Journée de la Femme Digitale, co-fondée par Delphine Remy-Boutang en 2013, met à l’honneur et connecte les femmes qui s’emploient à révolutionner le monde grâce au digital. Cet événement a pour ambition d’inspirer et d’encourager les femmes à oser, innover et entreprendre, à l’occasion d’un rendez-vous annuel. Concentré de rencontres, de partages de savoirs et d’expériences, la JFD valorise avec bienveillance la synergie des talents et la prise d’initiatives de femmes et d’hommes d’aujourd’hui. La JFD, c’est aussi un club : le JFD Club. Fondé en 2016, il permet à ses membres de se rencontrer tout au long de l’année et de développer leurs réseaux à l’occasion de conférences et d’événements exclusifs. A l’occasion de sa 6ème édition, la JFD a lancé sa Fondation : La Fondation Margaret qui soutient les projets de femmes engagées, notamment en proposant des bourses et des formations pour les jeune femmes souhaitant s’orienter dans les métiers de l’innovation et les sensibiliser à l’entrepreneuriat dans les lycées pour augmenter le nombre de femmes dans le numérique. Dans la continuité du prix “Les Margaret”, la Fondation Margaret permet de créer encore davantage de rôles modèles féminins. http://lajourneedelafemmedigitale.fr

RS JFD 

Source : Capgemini

About the author

No Web Agency Staff

No Web Agency est un site spécialisé dans la Publication & Diffusion de Communiqués de Presse, actus... édité par Sébastien Mugnier !

Notre objectif est simple, c’est d’accompagner les entreprises dans le développement de leur image, comme diffuseur de leurs actualités, ou encore en relais de leur stratégie marketing (lancement de produits, salon…).

Bienvenue sur No Web Agency

NO WEB AGENCY est un site spécialisé dans la Publication & Diffusion de Communiqués de Presse, news…, édité parSébastien Mugnier !….++

MATOS & HARDWARE